Articles

Toilettage : mon chien sent fort !

Il y a des chiens qui sentent fort le chien.

L’odeur d’un chien est parfois incommodante. Que faire ?
La première chose : le brosser. Utiliser une étrille pour les grands chiens à poils longs, un peigne fin pour un chien à poil ras.
Le brossage enlève les poils morts. Une fois qu’il est brossé, le peigner à rebrousse poil en saupoudrant de talc la peau du chien du haut de la queue jusqu’à la nuque. Frictionnez pour le faire pénétrer. L’odeur va disparaître.

Mon animal est-il trop gros ? L’avis d’une toiletteuse à domicile.

Comme pour nous, les êtres humains, l’obésité charrie de nombreux problèmes de santé : cardio-vasculaires, circulatoires, respiratoires, locomoteurs, articulaires, hépatiques, etc. Selon une étude menée par Nestlé et publiée en 2002, les Labradors ont vu leur espérance de vie rallongée de 2 ans en gardant un poids adapté tout au long de leur vie.

L’obésité du chien influe sur sa psychologie : il est moins énergique, moins joueur. Il est donc important de nourrir votre chien en veillant à ne pas lui donner une alimentation trop riche. A noter que le bol alimentaire d’un animal castré doit être réduit d’environ 20% à 40% par rapport à un animal entier.

Un conseil de votre toiletteuse à domicile : si votre animal est en surpoids, il n’y a rien d’alarmant, une simple réduction de 10% à 20% journalière pendant 6 à 12 semaines, lui permettra de retrouver une ligne de santé.

Pour ou contre la stérilisation, votre toiletteur à domicile en parle

Il y a un certain nombre de questions que l’on peut poser à son toiletteur à domicile lors d’une séance de toilettage. Les questions sur la stérilisation des animaux est une question importante. On ne peut qu’hésiter quand il s’agit de prendre cette décision de stériliser son animal de compagnie. Dans de nombreux cas elle est nécessaire. Votre vétérinaire peut vous donner des conseils comme votre toiletteur à domicile. Du côté de la législation, la loi du 6 janvier 1999 rend obligatoire la stérilisation pour les chiens de première catégorie.

Depuis que la domestication des animaux existe, cette question s’est posée. Elle n’est pas nouvelle et la stérilisation est une façon de contrôler la reproduction et de s’attacher un animal. Elle permet aussi de réduire la surpopulation animale. Une chatte a deux à quatre portées par an, d’environ quatre chatons. La prolifération chez les chats entraîne des errances et des abandons.  Une chienne compte deux périodes de chaleur chaque année, et porte de 4 à 15 chiots. Toiletteuse à domicile, Sylvie a rencontré beaucoup de situations différentes, elle sait que la stérilisation pour le propriétaire d’un animal de compagnie n’est jamais facile, mais c’est une décision qui fait appel à sa responsabilité, il faut bien réfléchir à la question.

Quelles sont les conséquences d’une stérilisation. Quand faut-il la pratiquer. De nombreux comportementalistes se sont penchés sur la question et donnent des réponses. Pour la chatte, les vétérinaires conseillent de stériliser autour de l’âge de 6 mois. Pour les chiennes, leur avis diverge. L’idéal serait de stériliser à la puberté, soit 5 à 7 mois pour les petites races, 7 à 12 mois pour les races moyennes et 12 à 18 mois pour les grandes races. Mais ce ne sont que des repères généraux. D’autres vétérinaires conseillent l’intervention entre les premières et les deuxièmes chaleurs.

Soigner la dentition de votre animal

La dentition d’un animal est le reflet de l’état général d’un animal de compagnie. Lors d’une séance de toilettage à domicile, la toiletteuse ou le toiletteur inspecte la dentition. Néanmoins, les dents doivent faire l’objet d’une surveillance régulière : le nettoyage et le détartrage à l’aide de produits naturels.

Quelque soit l’âge de votre animal de compagnie, Sylvie lors de sa prestation de toilettage à domicile, conseille d’utiliser une compresse (et jamais de coton) imprégnée d’eau argileuse : une cuillère dans un verre d’eau tiède. Vous pouvez également procéder au nettoyage avec de l’argile verte pure, du bicarbonate de soude, du calendula en teinture-mère : 20 à 30 gouttes dans un peu d’eau tiède.

L’extrait de pépins de pamplemousse, un désinfectant universel

Il est utilisé au Danemark pour l’élevage biologique, au Pérou pour diminuer la mortalité des alpagas, l’extrait de pépins de pamplemousse s’attaque à 800 souches bactériennes, et une centaine de souches de champignons.

Pour désinfecter les cages, les niches, les corbeilles, les couvertures, vaporisez une solution de 30 gouttes d’extrait dans 10 litres d’eau. Attention aux yeux de l’animal, en pulvérisant la solution. En usage interne, l’extrait renforce les défenses immunitaires de l’animal.

Le bain et le toilettage

Lors d’une séance de toilettage à domicile, le bain est un incontournable. Néanmoins, le bains peut aussi être pratiqué en dehors des rencontres avec le toiletteur ou la toiletteuse.

Il est essentiel de conserver la fourrure d’un animal propre, ce sont des réservoirs d’allergènes. Mais pour le bain, il faut respecter certaines règles :
– ne pas laver un chien avec des nœuds, ceux-ci seront encore plus difficiles à dénouer,
– deux shampoings sont nécessaires, le premier pour « décrasser », le second pour laver,
– rincer soigneusement et appliquez une crème de rinçage pour gainer le poil,
– utilisez un shampoing pour chien car l’homme et l’animal n’ont pas le même pH,
– enfin, si vous avez un doute, demandez à un toiletteur de métier.

Un poil brillant

Un animal en bonne santé, bien alimenté, possède naturellement un pelage luisant, lustré et solide. Tout au long de l’année, la chute des poils permet au chat, comme au chien, de remplacer son pelage. Cette mue s’accentue deux fois par an : au printemps et en automne.

La vie en ville et en appartement accentue la dégradation du pelage : poil sec, cassant, terne. L’huile de poisson des mers froides et l’huile de lin restaurent la brillance du poil. Elles sont naturellement riches en acides gras essentiels.